L'été a vite filé, les marchés colorés sur les places ensoleillées des villages,
la peur de l'orage de fin d'après-midi sur la Chartreuse ou le Vercors semblent loin déjà,
et l'automne ne fait plus aucun doute.
Les lainages font déjà quelques timides apparitions,
et chez moi cela réveille immanquablement des troubles compulsifs et mon virus,
oui vous savez, mon... brochovirus, ma brochopathie aigüe polymériforme, ma brochomania compulsive...


     et voilà la première crise de broches polymère-textile :

chifonie broches textile I

     Chifonie broches textile II

              et une seconde crise plus aigüe :

chifonie broches personnage textile