C'était décidé, c'était clair, je m'emportais pas de polymère en vacances, ni tout le bazar qui va avec.... oui mais... ça c'était beau sur le papier, avant de partir, quand j'avais encore les mains dedans !  Ensuite, sur le terrain, c'est autre chose !  Non je ne suis pas allée acheter un pain de fimo de contrebande en Espagne, ni dévalisé un magasin de Bayonne,
j'ai juste emprunté à notre cousine potière Yvonne Tison
un peu d'argile rouge et un cure-dent (bien innocent !)  modelage_fleur_depart

après divers essais de texturages, une petite fleur à 4 pétales a vu le jour,
en quelques mouvements simples :

1) graver une rainure sur la circonférence de la sphère, en la faisant rouler sous le cure-dent :
  modelage_fleur_1


2) graver une seconde rainure perpendiculairement :
 
modelage_fleur_2

3) graver un pistil d'un simple trait dans chacun des 4 pétales, recto et verso de la perle :
  modelage_fleur_3

4) percer la perle
               - soit entre deux pétales,
               - soit en partant de l'extrémité d'un pétale,
ce qui lui donne deux allures différentes :
  modelage_fleur_4

On peut aussi s'arrêter à l'étape 2 (sans pistil) et percer au coeur de la croix formée par les deux rainures ; cela forme une petite perle-citrouille, très mignonne surtout si on en empile plusieurs.

Elles ont été cuites dans le four de potier, et je prévois des essais de patine à l'acrylique, puis ponçage, tout comme pour la pâte polymère. Je vous tiens au courant !

A transposer en pâte polymère, en choisissant de                                    
préférence une pâte un peu dure (type fimo-classic).                               
   
chifonie_modelage_perle_fleur