Il est temps de donner quelques idées au Père Noël et de l'aider à remplir sa hotte !


Je serai présente sur ces trois Marchés de Noël de l'agglo grenobloise :

    Sassenage le samedi 6 décembre 2014 (attention pour les habitués,
     cette année c'est le samedi après-midi et en nocturne, dans la cour du Château !)

    Fontaine le mercredi 10 décembre 2014

    Fontanil Cornillon samedi 13 & dimanche 14 décembre 2014

   Vous êtes également conviés à un après-midi Portes ouvertes  NOëL à l'ATeLIER ¸¸.•☆ 
   avec Agnès TOURTET /Objets d'Emotion
   le mercredi 17 décembre 2014 de 15h00 à 19h00
   24 avenue du Vercors à Fontaine

Retrouvez tous les détails dans la rubrique  "mes prochaines expos"      
à suivre toute l'année sur le côté droit du blog !      
    
 

... Avec tout ça, forcément, les lutins s'affairent à l'atelier !!  

        Voici un petit aperçu de ma dernière soirée LUSTRAGE de perles :

soiree lustrage_chifonie 11 2014

 

Lorsque c'est possible, je passe un fil câblé dans les perles, les broches, les pendentifs ou les boucles, afin de les maintenir fermement et de les présenter, en douceur, devant le touret à lustrer ; ma roue tourne à grande vitesse, et cela m'évite les désagréments et les dangers des "perles volantes", qui  jaillissent comme des éclairs et atterrissent toujours dans des recoins inaccessibles, sous les meubles, ou au fond d'une vieille chaussure...

le lustrage des perles_chifonie 11 2014                     

 

Ma lustreuse est installée dans le garage, non chauffé, et son moteur ne tourne pas en dessous de 5°C environ, ou plutôt il chevrote comme un malheureux et tourne au petit ralenti, bref, pas de quoi lustrer un chat !    
Alors chaque année, lorsque l'hiver arrive, je la garde bien au chaud : je lui installe son "cache-nez" fait de 2 vieux pulls en laine rétrécis (Manoukian, tout de même !) dont j'emmitoufle le moteur, avant de recouvrir la machine d'un gros sac en papier kraft (d'un géant suédois du meuble, qui m'approvisionne aussi en biscuits et en sirop d'airelles à l'occasion... vous voyez ?) installé comme un capot qui maintient les pulls et préserve aussi l'outil de la poussière toute l'année. 
Bien entendu je retire tout ce dispositif pendant le lustrage, sinon les pulls s'entortilleraient dans les roues ! il s'agit juste d'une isolation au repos, entre deux lustrages.

Et hop ! le tour est joué, lustrage assuré à toute heure et par toute température !

Bon, cette année, on ne peut pas encore parler de LUSTRAGE DE L'EXTREME, mais ça viendra ! 

                                               perles au lustrage_chifonie 11 20147